24 novembre 2008

Une belle crnière au petrole hahn

A la suite de questions, mails et commentaire diverses, je me suis aperçue que l'utilisation du Petrole Hahn sur les crins, dont j'ai parlé il y a quelque temps, soulève encore des interrogations.Voici donc une FAQ, pour mettre tout ça au clair: *** Comment faire pour utiliser la lotion? Faut-il en mettre beaucoup?Pour appliquer la lotion il faut en verser un peu le long de la crinière et bien frictionner la base des crins. Inutile de vider la bouteille en deux utilisations! Pour exemple, certains conditionnent leur lotion... [Lire la suite]
Posté par Rancho à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 août 2008

Un produit qu'il est bien: la lotion Petrole Hahn

Longtemps, je n'ai voulu utiliser aucun produit pour entretenir les crins d'Espoir. Exit le démêlant ou les shampoings spéciaux! Je trouvais le résultat trop artificiel, et puis j'avais une certaine fierté à clamer que tous ces beaux crins étaient absolument naturels. Sans compter que j'aurais eu l'impression de manquer à mes devoirs en me facilitant trop la tache.Avec le temps, j'ai changé d'avis, et la crinière d'Espoir s'est allongée de quelques centimètres en partie grâce à cela.Mon produit favori, que j'utilise plusieurs fois par... [Lire la suite]
Posté par Rancho à 19:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 juillet 2008

Mais où est passée cette brosse?

La longue crinière d'Espoir, c'est une religion pour moi, un vrai sacerdoce. Par conséquent, j'ai mes rituels. En particulier en ce qui conscerne son démêlage. Il ne faut rien casser, pas un crin. Je retire d'abord, à la main, toutes les feuilles et autres brindilles qui pourrait s'y être logées. Je défais de la même façon les très gros noeuds et démêle une première fois grossièrement en utilisant mes doigts en guise de peigne. Ensuite, je m'équipe de ma brosse, LA brosse: une brosse à cheveux aux poils synthétiques, assouplies... [Lire la suite]
Posté par Rancho à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2008

Longtemps! Toujours! Ma main dans ta crinière lourde...

Je ne connaissais pas encore Espoir lorsque j'ai lu, dans un roman qui ne m'a du reste pas marquée, quelque chose comme: "Que les ciseaux ne touchent jamais sa crinière, un cheval doit avoir quelque chose dont il puisse être fier."Voilà une remarque qui me paraissait géniale.La crinière du cheval, c'est un peu comme les cheveux d'une femme; chargés de symboles et de fantasmes. Dans notre imagination, les coursiers galopent follement et leurs crins longs volent derrière eux, battent leurs flancs, dansent sur leurs... [Lire la suite]
Posté par Rancho à 16:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]