Rancho Relaxo, à nous deux!

06 mars 2009

Trotting

Pour se remettre à une équitation plus sportive, après les mois de relative inactivité de l'hiver, Espoir et moi nous sommes offert un petit trotting cet après-midi.

Pour ceux qui l'ignoreraient, le mot "trotting" désigne l'exercice du cheval au trot, sur des périodes plus ou moins longues, et se pratique en extérieur, sur terrains plat ou variés. C'est une très bonne méthode pour mettre sa monture en condition, lui faire gagner en muscles, mais surtout en souffle.

Comme nous sommes un peu rouillés Espoir et moi, nous nous en sommes tenus à une séance assez brève, avec beaucoup de pas, selon le schéma suivant:

Tout s'est déroulé à merveille, même si la première phase de trot a été un peu laborieuse. Poney n'était pas dans le travail, il se demandait manifestement pourquoi on ne s'arrêtait plus de trotter tout d'un coup... En revanche, aucun soucis par la suite, j'ai obtenu sans peine une monture active, en avant, qui trottait légèrement et de bon coeur. Les dix minutes de récupération entre chaque trot ont été amplement suffisantes.

Quand nous sommes rentrés, Espoir avait transpiré mais il était sec et ne soufflait pas.
En résumé, une petite séance de travail sympathique dont le bilan est tout à fait positif!

Posté par Rancho à 23:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 mars 2009

L'enfer du dimanche

Pas le temps de monter aujourd'hui, juste de celui d'une visite de courtoisie...
Manifestement, cela pèse à mon malheureux pauvre poney...


Posté par Rancho à 19:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 février 2009

Rancho Playa

Ce matin de bonne heure, du moins pour moi qui aime dormir le week-end, j'avais rendez-vous avec Flora pour une promenade à la plage. Son cheval, Léo, referré de frais, n'y avait quasiment jamais mis les pieds; l'expérience promettait donc d'être intéressante.

Nous sommes passés par le bois pour rejoindre Querqueville, la marée étant haute, inutile de couper au plus court. C'était également l'occasion d'échauffer tranquillement nos montures. On a trotté et galopé gentiment, Espoir se tenait très bien, rênes longues, bas et en équilibre, tandis que Léo, moins fait aux joies de l'extérieure, peinait un peu plus à gérer le relief.

Arrivés à Querqueville, la mer était encore trop haute pour descendre sur la plage. Qu'à cela ne tienne, nous avons donc décidé d'emprunter les sentiers du littoral jusqu'à la plage suivante, Urville. La sortie est devenue vraiment très agréable; il faisait bon, les chevaux trottaient de bon cœur, ça sentait l'iode et le printemps. D'ailleurs, nous n'étions pas les seuls à en  profiter, les promeneurs, joggeurs, véttétistes étaient nombreux sur les chemins.

A l'approche de la plage, j'ai senti mon poney se redresser, gagné par l'excitation, la tête haute, les naseaux bien ouverts, le pas alerte. Léo avait l'air plus paisible.

La marée était à peine descendante, découvrant une bande de sable assez étroite. Nous avons longé la plage, les pieds dans l'eau. Espoir voulait absolument mettre le nez dans les vagues pour s'éclabousser la tête. Léo qui a peur de l'eau était plus réservé mais n'en a pas moins marché tranquillement.

Tout serait passé comme une lettre à la poste si nous n'avions pas essayé de galoper au retour. Grand tort qui fut le notre! Le départ à vive allure a réveillé les ardeurs de la course chez Léo... Qui a embarqué sa cavalière plein pot, comme j'ai rarement vu faire. J'ai dirigé Espoir, qui commençait à s'emballer aussi après que Léo nous ai doublé comme une bombe, vers l'eau. C'est le moment qu'a choisi le chien d'un promeneur pour commencer à nous poursuivre... J'étais bien embêtée sur quoi faire, m'arrêter, et laisser Flora seule avec son cheval furieux? Continuer et peut être entretenir la course de Léo?

Heureusement, arrivé à la cale de la plage, Léo a ralenti et Flora en a profité pour reprendre le contrôle et quitter la plage. Espoir et moi qui galopions toujours dans l'eau avons pu ralentir et sortir, sans plus de dilemme. Le chien qui nous suivait toujours est reparti vers son maître.

J'ai rejoint Flora, un peu secouée par les prouesses de sa monture. Espoir était surexcité après l'incident. Comme les deux lascars ne tenaient plus en place, nous avons pris le chemin du retour au petit trot. Le calme est revenu petit à petit, nous avons pu repasser au pas.

Après un dernier galop dans le bois et dans le calme pour que Léo ne reste pas sur ces exploits balnéaires, nous sommes rentrés. Bonne nouvelle pour les chevaux, ils ont rejoints un vrai pré, avec de l'herbe... Fini le petit champ hivernal tout boueux, enfin de la vraie nourriture!

Comme ils étaient épuisés par la sortie, ils ont rejoints la pâture au galop...


Et s'y sont bien roulés pour se sécher!

Posté par Rancho à 15:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 février 2009

La neige en images...

Vous vous souvenez qu'il a neigé au début du mois?
Et que chanceuse comme je suis, je n'avais pas vu ça?

Heureusement, Flora avait pris des photos,  que voici enfin!

J'adore celle-ci, qui résume bien les sentiments de mon poney vis à vis de la neige. Manifestement, ça l'embête beaucoup!

 

Monsieur fait son beau...

 

...et joue avec Houka!

Les sports d'hiver, c'est épuisant!

Posté par Rancho à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2009

Il a du chien

Je ne sais pas ce que mon vétérinaire met dans son onguent pour les paturons, mais il est diablement efficace. Ou alors cette guérison qui avance si bien est due aux bons ions négatifs des eaux de la Manche?
Toujours est-il que madame la gale de boue ne la ramène pas trop et préfère sans fracas.

Pour fêter ça, Espoir et moi avons été faire un petit tour en tête à tête. Rien d'extraordinaire à signaler, si ce n'est que nous avons fait la connaissance de Dina et Dolly, une épagneule et une golden retriever, en compagnie de leur maître respectif. Les chiots ne connaissaient pas encore les chevaux, et ils étaient fort curieux, un peu effrayés aussi, de voir ça. Comme mon poney est un cynophile dans l'âme, j'ai assuré aux propriétaires que les toutous pouvaient s'approcher pour sentir, on ne leur ferait aucune misère, et chacun repartirait un peu plus instruit sur la gent équine.

Aussitôt dit, aussitôt fait, Espoir indifférent plonge un nez goulu dans la haie pendant que Dina et Dolly le flairent sous toutes les coutures.
Quand nous sommes repartis, la petite golden nous aurait bien suivi, l'idée de cavaler avec ce drôle de grand chien qui mange de l'herbe semblait beaucoup lui plaire.

Bref, une sortie sans histoire, une anecdote sans rebondissement, et pourtant, je garde dans un coin de ma tête ce petit souvenir sympathique pour les jours tristes.

Posté par Rancho à 21:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


15 février 2009

Calins et soins

Pas le temps de faire une grande sortie aujourd'hui, mais bien celui de passer quelques instants complices ensemble.

Posté par Rancho à 21:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 février 2009

Thalasso



Pour soigner la gale de boue, Espoir et moi disposons d'une arme secrète: un centre de thalassothérapie immense, tout proche de la pension et absolument gratuit. La Manche.

Ce matin, nous sommes donc partis à la plage pour faire tremper les gambettes de monsieur mon poney et profiter ainsi des largesses de la nature. Certes, l'eau de mer ralentit la cicatrisation, mais elle a d'autres vertus, notamment d'être particulièrement décapante, et donc de débarrasser le pieds galeux de ces vilaines croûtes sous lesquelles peuvent proliférer, bien au chaud, tout un tas de saletés.  Nous sommes restés un bon quart d'heure, les pieds dans l'eau à marée montante. Espoir est resté très détendu malgré les vagues, il a même commencé à jouer avec une de ces grosses algues marrons et gluantes qui viennent volontiers s'échouer sur le rivage.

Quand nous sommes repartis, sa jambe atteinte était parfaitement propre et j'avais de l'eau dans les bottes. En rentrant, je n'avais plus qu'à désinfecter soigneusement avant d'utiliser ma pommade cicatrisante.

thalasso2   thalasso3   thalasso4

13 février 2009

Retour aux fers

L'épopée du déferrage est terminée pour Espoir, du moins pour cet hiver.

Le maréchal ferrant est passé ce matin, et après avoir examiné les pieds du poney, il pense que les postérieurs sont trop limés, et que ceci additionné à la gale de boue peut déjà suffir à expliquer la raideur que j'ai constaté ces derniers jours. Bref, il a finalement referré derrière, en me disant qu'il serait plus sage de retenter le pied nu au printemps, lorsque la corne poussera mieux, sans que sa qualité soit minée par l'humidité.

Posté par Rancho à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 février 2009

Gale de boue

En nettoyant méticuleusement les membres d'Espoir, à la recherche d'une piste quand à son blocage, voici ce que j'ai découvert sur son postérieur gauche:



Horreur, c'est de la gale de boue!

A cause de l'humidité et de la boue, la peau se ramollit, s'irrite et se lèse, devenant le royaume des bactéries et autres champignons. Si on ne soigne pas, les quelques croûtes se multiplient, l'inflammation survient, la zone atteinte gonfle et s'étend, le tout pouvant mener jusqu'à la boiterie. Les chevaux au poil fin ou à balzane y sont plus sujet que les autres, et justement, ô bonheur, mon poney entre dans ces deux catégories!

Il n'y a pas de remède miracle: il faut bien nettoyer, désinfecter et apaiser, sans oublier d'assainir au maximum les conditions de vie du malade.
Pour ma part, je compte sur un nettoyage à l'eau claire ou à l'eau de mer, puis sur une bonne désinfection à la bétadine avant d'appliquer une pommade grasse et cicatrisante concoctée par mon vétérinaire. Et pour Espoir, plus de pré boueux, il est consigné au paddock jusqu'à nouvel ordre.

Posté par Rancho à 19:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 février 2009

Bloqué?

Ce matin, j'ai été cueillir mon Espoir encore au box. De cette façon, n'ayant pas pu se rouler dans la boue comme un cochon dégoutant, il était relativement propre.

Nous sommes partis, avec Flora et Léo, faire une promenade tranquille, au pas, dans le bois de Querqueville. La  sortie a été très agréable, mais manquait peut être un peu de quiétude: nous avons été bercés par le doux murmures des tronçonneuses tout du long! Il faut bien faire quelque chose de toutes les branches qui se sont abattues durant la tempête.

A part ça, les chevaux étaient visiblement très heureux de sortir, il faisait doux et nous avons pris le temps d'explorer un petit chemin très agréable.
Sauf que...

J'ai bien senti en montant que quelque chose cloche chez Espoir, sans que je sache exactement quoi.
Le poney ne boite pas vraiment, mais il a l'air raide derrière, empêtré de ses propres jambes. Il pose bien les pieds, et ne fuit pas le contact du sol comme lorsque sa corne était trop courte. En ligne droite sur le plat,  il semble se déplacer normalement; il trotte et galope même volontiers, sans marquer spécialement d'irrégularité.
Par contre, une fois montée, je sens qu'il manque d'amplitude et qu'il n'engage pas comme d'habitude. En montée, on dirait qu'il déploie des efforts délirants (il a attrapé une suée en remontant le sentier qu'il prend tout les jours pour retourner au champs).
Je pense qu'il s'est bloqué quelque chose en faisant le guignol au pré ou en faisant un faux mouvement au box. Ça m'inquiète et ça m'énerve de ne pas savoir quoi faire pour le soulager. Je verrai demain si tout est rentré dans l'ordre, sinon ça sera ostéopathe!

Posté par Rancho à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,